Trouville sur Hyères.

Trouville sur Hyères

Ni vu ni connu je t’embrouille et je vous shoote un top « Trouville Sur Mer » à Hyères les Palmiers ! Bon, on fait comme si de rien n’était, et on profite de la jolie vue sur la mer, non ?!

Après Paris, ma ville de coeur dans laquelle j’ai passé toute ma vie, la normande Trouville et la provençale Hyères sont mes deux favorites. Elles sont pour moi le parfait synonyme de vacances, de jolies découvertes, de marchés sur le port et de balade les pieds dans l’eau au bord de la mer au coucher du soleil…

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Jour Où J’ai Enfin Appris à Faire du Vélo.

look-vélo-vintage-orange

Si vous étiez par ici en Avril, vous avez probablement vu passer mes articles sur notre petit weekend Strasbourgeois, où je vous expliquez que nous étions parti sur un coup de tête à Strasbourg donc, pour aller chercher le cadeau d’anniversaire de mon chéri : un mini vélo vintage des années 70 entièrement retapé, qui ne pouvait finalement pas nous être livré sur Paris suite à un problème du côté de la vendeuse. Ça, c’est pour le pourquoi du comment.
Ce qui est drôle dans l’histoire, c’est que malgré mes 22 ans largement passés (et toutes mes grandes dents) je ne sais pas faire de vélo. Je suis née à Paris, et en bonne citadine des années 00, je n’ai simplement jamais appris à en faire, mis à part avec les petites roues bien-sûr !!! Chéri à donc décidé de remédier à ce problème majeur dans une vie d’adulte (« Venez on va se faire une balade en vélo entre potes ! » « Ah bah, non, desolée, je sais pas en faire, sauf si vous avez les petites roues ..!! » on est d’accord que c’est pas terrible niveau crédibilité ! ) en m’offrant ce bolide orange pile poil à ma mini taille.
C’était devenu la mission de l’année 2015 : apprendre à enfin faire du vélo ! Vu la merveille, ce n’était pas difficile de me convaincre de l’enfourcher, j’avais hâte d’apprendre pour pouvoir me la péter sur les quais de Seine, j’avoue sans mal !
Dès les premiers beaux jours, on a filé dans une petite rue, et me voila parti sur mon petit vélo de grande ! J’étais assez persuadée que si je tenais sans difficulté sur un cheval au galop, je pouvais bien tenir sur un vélo ! L’avantage, c’est que j’adore la vitesse, je n’ai jamais peur de tomber et je prends très vite confiance. Le désavantage, c’est que je ne voulais absolument pas ruiner mon pantalon blanc favori, que j’avais eu la judicieuse idée de porter ce jour la ! Sans compter sur Joey, qui à visiblement trouvé mon gilet long très amusant et n’a cessé de me courir après en se jetant sur moi tous les 5 mètres. Malgré ces bâtons dans les roues, que je me suis collés toute seule il faut bien l’avouer, je n’ai pas lâché prise, et je n’ai même pas tâché mon pantalon, exploit tout à fait notable !
Finalement je ne pédale pas si mal, et même si je ne suis pas encore tout à fait à l’aise (surtout dans les virages..!!!!), pour la grande maladroite que je suis, c’est assez exceptionnel ! Avouons qu’avec la taille du vélo, mes pieds atterrissent rapidement au sol en cas de perte d’équilibre, ça facilite un peu la tâche !
D’ailleurs, en bonus, vous pouvez observer mon aisance naturelle et ma grâce au bout d’une petite heure de pratique sur mon compte Instagram 🙂

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !