La Touche Féminine.

La Touche Féminine

Oh, un look citadin féminin ! On croirait presque ne pas être sur le bon blog tellement ça faisait longtemps qu’on avait pas vu quelque chose comme ça par ici !
Ca me fait même bizarre à moi-même !
C’est hyper étrange, car il y a un an à peine, ma tenue de tous les jours ressemblait plutôt à ça, avec beaucoup de noir, de vêtements plus près du corps et toujours une petite touche féminine.
Aujourd’hui je m’en éloigne pour aller vraiment rechercher le confort au maximum, mes jeans boyfriend et mes baskets sont devenues mes meilleurs amis.
Il n’empêche que parfois, une petite touche féminine, ça fait aussi du bien ;)

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mes Essentiels de l’Été.

essentiels-de-lété

CA Y EST ! ON Y EST ! NOUS SOMMES OFFICIELLEMENT EN ÉTÉ !!!!
Rassurez-moi, vous aussi vous devenez hystérique quand cette date est passée ?!
Perso, j’aurais presque l’odeur de l’iode dans le nez et du sable dans la raie des fesses rien que d’y penser.
Pour célébrer ce jour saint, quoi de mieux que ce look qui réunit tout mes essentiels de l’été, ceux qui me suivront sans aucun doute dans ma valise au mois d’Août ?! Rien, je vous le dis ! On y va !
Essentiel number 1 : Le kimono. Pour vous dire les choses sincèrement, je n’aurais pas parié dessus. J’avais du mal à m’imaginer avec, et puis j’ai craqué sur celui-ci, qui m’a fait changer d’avis. C’est un vrai bon parti pour l’été, très fluide, je trouve qu’il protège juste ce qu’il faut du petit vent du bord de mer qu’on connait bien, sans pour autant vous laisser frire dessous pour les moments ou ça tape fort !
Essentiel number 2 : Le top en dentelle. Franchement, y a t’il quelque chose de mieux que la dentelle pour l’été ? Je vous le demande messieurs, dames. C’est léger, c’est blanc, c’est transparent, c’est joli, on peut l’enfiler sur un maillot de bain et travailler son bronzage en résille, et pour peu qu’on se retrouve à se balader dans un champ de blé doré avec, on se croirait presque dans un clip de First Aid Kit. Que demander de plus ?!
Essentiel number 3 : Le boyfriend jeans. Oui, en été on ne porte pas TOUJOURS des shorts, alors un jean, c’est important à avoir dans sa valise. Et, à part mon frère, QUI porte un jean slim qui colle à la peau par 30° ?! Les gens pas sains d’esprit, c’est moi qui vous le dis. Le bon compromis, c’est of course le boyfriend, hyper confortable, pas trop serré et surtout souvent troué, et ça c’est important, car il ne faut jamais sous évaluer le pouvoir de l’aération en été !
Essentiel number 4 : Les sandales léopard. Après 10 mois à moisir dans vos sempiternelles boots et baskets, vos pieds peuvent ENFIN s’aérer et profiter de la vue du sol. Ça faisait longtemps que je voulais adopter cette forme de sandales, et j’en suis ravie, mes pieds aussi ! Seul inconvénient, c’est un peu long à mettre, rapport à mes fidèles Birkenstocks. Mais en tant que modeuses averties, on a établit qu’on ne s’arrêtait JAMAIS au côté pratique de la chose, non ?! ;)
Essentiel number 5 : Les accessoires. C’est juste indispensable en tant normal, mais encore plus en été où notre corps est mis à rude épreuve (la chaleur, le soleil, le sel, toutes ces vilaines choses qu’on adore quand même…). Une paire de lunettes de soleil pour se protéger des UV, un joli petit sac pour transporter les crèmes solaire et une bouteille d’eau (l’hydratation, c’est important !), et quelques bijoux ethniques qu’on perdra forcément dans le sable et qui nous feront perdre du poids rapidement en retournant toute la plage dans le mince espoir de les retrouver un jour.
Des essentiels, je vous le dis ;)

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !

Converse Story.

converse-story


Entre 13 et 18 ans, je n’ai porté QUE des Converse.
Au lycée, j’avais une paire de Converse montantes noires, les classiques. Je les portais tous les jours sans exception, au grand dam de ma mère. Je les ai usé jusqu’à la corde, comme quasi toutes les fringues que j’ai aimé et adoré. Elles étaient trouées de partout, et je continuais de les porter, avec un orteil qui dépassais du caoutchouc à l’avant. Je ne pouvais pas me résoudre à les jeter.
Avant, au collège, j’avais deux paires de Converse : une bleue turquoise, et l’autre bleue ciel. Je les portais en alternance, et parfois même je les  interchangeais et je les portais l’une avec l’autre. Avec des chaussettes orange ou rose fluo.
Avec le recul, je me demande comment j’osais sortir dans la rue quand j’étais plus jeune, malgré ma timidité maladive de l’époque. J’avais un style tout à fait expérimental, du genre chaussettes hautes à rayures vertes et violettes, t-shirts à manches courtes sur t-shirt à manches longues, bretelles à pinces, casquette de Gavroche, mitaines, ce genre de choses (tout est véridique, j’ai des photos, je vous montrerais à l’occasion !).
C’est amusant comme on change, dans la vie. Je me suis épanouie avec l’âge, et je ne suis plus timide, mais je n’oserais jamais sortir dans la rue habillée n’importe comment comme il y a quelques années, sauf le jour du Carnaval. En réalité, le « n’importe comment »  c’est dans la tête. A l’époque, je trouvais cela tellement normal de m’habiller comme cela, que je n’y prêtais pas attention. Comme aujourd’hui, je ne réfléchis pas avant de sortir avec un short, un sweat, des chaussettes à paillettes et des nouvelles Converse, blanches et basses cette fois-ci, la suite logique de mon évolution personnelle. Dans 1 an, je regarderais probablement ce look en me disant « mais pourquoi ?! ».
Aujourd’hui, ça me plait à moi, et c’est le principal. Quoi que, ça doit vous plaire un peu à vous aussi, non ?! ;)

Read More

Rendez-vous sur Hellocoton !